L’édito de Décembre

Former au partage de données : l’objectif du projet européen Share-CDT

Les promesses liées au partage des données des essais cliniques sont considérables, que ce soit pour renforcer la transparence et la reproductibilité de notre écosystème de recherche en permettant des ré-analyses, de nouvelles découvertes en réutilisant les données, ou encore pour synthétiser les résultats de différentes études dans des méta-analyses. Pour autant, partager les données des essais cliniques reste complexe, difficile à mettre en place et nécessite des professionnels bien formés sur différents aspects qu’ils soient scientifiques, médicaux, techniques, éthiques, ou réglementaires.

Le projet EU MSCA SHARE-CTD, financé par l’Union européenne, est justement pensé pour former une nouvelle génération de chercheuses et de chercheurs biomédicaux capables de partager les données d’essais cliniques de manière responsable. Nous sommes heureux d’annoncer que les candidatures sont ouvertes pour recruter les futurs doctorantes et doctorants ! Ce programme de formation doctorale sur trois ans est spécialement conçu pour les étudiants titulaires d’un master et spécialistes en essais cliniques, épidémiologie (clinique) ou toute discipline connexe.

SHARE-CTD associe les universités de Berlin, Göttingen, Lyon, Munich, Padoue, Rennes, Utrecht, Vienne et Zurich. D’autres partenaires internationaux permettront aux doctorantes et aux doctorants d’effectuer diverses mobilités comme par exemple aux États-Unis ou au Canada. LORIER est impliqué en tant que partenaire et participera à la diffusion de différents matériels pédagogiques.

Pour les futurs doctorantes et doctorants, il s’agit d’une opportunité unique de s’engager dans le monde de la recherche sur le partage et la réutilisation des données d’essais cliniques, afin d’acquérir des expertises dans les domaines de l’Open Science et de la recherche sur la recherche. L’ambition de SHARE-CTD est de former des « champions des données » qui pourront servir de référentes et référents dans leurs futures équipes, sur le modèle des ambassadeurs LORIER.

Les projets de recherche couvrent un large éventail de sujets, comme par exemple :

. le partage de données pour la validation de modèles pronostiques et prédictifs dans les essais cliniques,

. l’évaluation de l’impact et des méthodologies du partage des données d’essais cliniques.

. l’innovation en matière d’anonymisation des données, de protection de la vie privée et d’outils de sélection automatisés,

. les méta-analyses sur données individuelles dans le domaine de la santé mentale,

. la validation croisée dans l’évaluation des technologies de la santé,

. les méthodes statistiques pour utiliser les cohortes historiques afin d’enrichir les essais cliniques et d’évaluer les biais potentiels de ces approches,

. la reproductibilité des essais cliniques en cancérologie.

Pour en savoir plus, la philosophie du projet est détaillée dans cet article et vous trouverez l’agenda de recherche ici.

Nous invitons les candidates et candidats doctorants à présenter leur candidature. Pour plus d’informations sur la manière de candidater, c’est ici  et .

Florian Naudet

 

Vos lettres d’actualités

S’INSCRIRE
Espace co-construction SE CONNECTER